Guides de Canyoning Equilibre Vertical

Canyon du Groin dans le Valromey

Le canyon du Groin est certainement le plus beau canyon du département de l’Ain. Situé au cœur du Valromey sur la commune d’Artemare dans le département de l’Ain, le canyon du Groin offre un encaissement important, de longs passages de nage, des passages en grotte, des marmites, des siphons et de nombreuses possibilités de saut. Le canyon a la particularité d’être alimenté par 2 cours d’eau : la rivière de l’Arvière et une source de type vauclusienne : la source du Groin. A elle seule la source du Groin est une curiosité géologique à ne pas manquer puisqu’elle jaillit d’une grotte qui se trouve un kilomètre en amont du canyon.

Découvrez le canyon du Groin avec un guide Équilibre Vertical

Le Groin : un concentré de canyonisme

Le canyon du Groin commence par une descente en rappel de petites cascades qui peut être remplacée par un grand saut de 8 mètres pour les personnes déjà initiées à la technique des sauts en hauteur. Attention cependant à ce saut qui se fait souvent sans échauffement surtout si on a fait une navette de véhicule…

canyon-groin-rappel
Saut… ou rappel. Ce premier saut en début de canyon n’est pas facile à effectuer entre les parois rocheuses, surtout à froid. Une vidéo de ce saut a fait le tour du web il y a quelques années (voir sur youtube).

La première partie du canyon est particulièrement encaissée si bien qu’il peut être utile d’emporter une lampe frontale à un certain moment de la journée ou si le ciel est couvert ! Après le passage de plusieurs siphons (passages en apnée dans l’eau sous le rocher) et des portions de nage d’une centaine de mètres, suit un second saut de 8 mètres.

Une dernière cascade donne accès à une portion de nage de plus de 100 mètres dans un environnement magnifique : le canyon est très resserré et les parois abruptes. Des troncs d’arbres coincés en travers du canyon 10 mètres au-dessus de l’eau témoignent des violentes crues qui peuvent avoir lieu dans le canyon. Petit à petit on retrouve la lumière…

canyon-groin-grotte
Ombres et lumières dans le canyon du Groin dans l’Ain (photo : Équilibre Vertical)

La seconde partie du canyon, moins encaissée, est une succession de cascades et de ressauts rocheux qui se descendent en rappel, en toboggan ou en sautant (ou en rappel pour les moins aguerris). Les cascades sont séparées par des sections de marche. Le canyon se termine par 2 sauts de 8 et 6 mètres. Le saut de 8 mètres peut être remplacé par un toboggan ou un saut de 12 mètres !

saut-groin-vasque-finale
Les joies du canyoning : un dernier saut pour la route en septembre 2021
Sortie de la deuxième partie sous les jolis plis calcaires et leur cascade à l’eau émeraude en août 2020

La diversité des obstacles, l’encaissement du canyon et la lumière particulière des lieux font du canyon du Groin un moment intense de canyoning. Ce canyon est très aquatique et les équipes qui le parcourent passent du temps dans l’eau. Cela nécessite d’avoir une combinaison isotherme intégrale et savoir bien nager : son parcours nécessite donc une bonne condition physique.

groin-groupe-final
Le Groin est toujours une bonne expérience entre amis (photo : Équilibre Vertical)

Avant de s’engager, il est obligatoire de vérifier le débit en amont au niveau de la retenue d’eau : le Groin est une résurgence et le débit de celle-ci peut varier subitement même sans événement météo majeur de type orage : lire l’article à ce sujet. Il est donc important de réaliser cette vérification avant de s’engager dans le canyon. En cas de doute, n’hésitez pas à faire appel à un professionnel.

La source du Groin juin 2015
La source du Groin active le 7 juin 2015 à 9 heures du matin : pas de canyoning ce jour-là !

Découvrez le canyon du Groin avec un guide Équilibre Vertical

Accès au canyon du Groin

Se rendre à Artemare (01). Se garer en aval du canyon à côté du stade afin de ne pas gêner le voisinage. Faire une navette de voiture en se rendant au départ du canyon qui se trouve au bout du chemin goudronné après le pont du Diable à côté de la micro-centrale électrique EDF.

Empreinte CO2 du voyage* Lyon / Artemare par personne : 19 kg
*équivalent à 200 km A/R en voiture essence avec 2 personnes

ATTENTION : l’affluence de pratiquants est forte ces dernières années dans le canyon, respectez le voisinage, évitez de faire du bruit et restez courtois avec les riverains et les autres utilisateurs du site.

A faire à côté du canyon du Groin

A proximité du canyon du Groin, la cascade de Cerveyrieu est à visiter lors d’une sortie de canyoning : au programme 60 mètres de cascade à descendre en rappel.

La cascade de Cerveyrieu sur le Séran (photo : ain.fr)

Découvrez les autres canyons du Bugey >