Guides de Canyoning du Bugey

Cascades de la Charabotte

La cascade de la Charbotte au printemps vu depuis le bas : on distingue les 3 principaux ressauts : C40, C70 et C25

Canyoning sur les cascades de la Charabotte : la grande cascade de la Charabotte forme la plus haute chute d’eau du massif du Jura avec une hauteur totale de 150 mètres avec 4 ressauts distincts qui atteignent jusqu’à 70 mètres de haut. La rivière Albarine se jette depuis le plateau d’Hauteville dans les gorges de l’Albarine au-dessus du petit village de Chaley. La cascade se descend intégralement en rappel en évitant de trop se mouiller.

Descente en canyoning de la grande cascade de Charabotte

descente en rappel canyoning charabotte chaley hauteville
La grande cascade de la Charabotte se descend intégralement en rappel avec plusieurs ressauts en fil d’araignée. Le second ressaut fait 70 mètres (C70). Ici en rappel en fil d’araignée dans le premier ressaut (C40).

Les gorges de l’Albarine sont un haut lieu du canyoning du département de l’Ain et du Bugey. Située au sud du massif du Jura, la cascade de la Charabotte est la plus haute cascade du massif jurassien et donc une destination de choix pour le canyoning depuis plusieurs dizaines d’années.

Période de l’année

La meilleure période de l’année pour réaliser la descente en canyoning de la Charabotte est d’octobre à juin. C’est la période idéale pour profiter de l’ambiance aquatique de la descente. Au cœur de l’été, la descente est possible mais la cascade ressemble plus à un filet d’eau.

débits albarine saint rambert en bugey canyoning charabotte
Débit moyen mensuel de 1976 à 2023 de la rivière Albarine à Saint-Rambert en Bugey (données Hydroreel). La descente en canyoning est possible toute l’année mais la meilleure période pour descendre la cascade est d’octobre à juin hors périodes de crue.

La cascade est souvent polluée jusqu’en 2012

Malheureusement pour des questions environnementales, la cascade avait perdu de l’intérêt dans les années 2000 : les eaux usées du plateau d’Hauteville étaient directement rejetées dans la rivière Albarine ce qui induisait une forte pollution organique, au grand désespoir des pratiquants de canyoning. Depuis la construction d’une centrale dépuration en amont de la cascade en 2012, les eaux de l’Albarine ont retrouvé une certaine qualité qui rend la descente de la cascade de la Charabotte possible une grande partie de l’année. Depuis 20 ans, l’association de pêche locale l’AAPPMA de l’Albarine veille à la bonne qualité des eaux de la rivière Albarine.

En période d’étiage prononcé ou en période de sécheresse, l’eau de l’Albarine peut être chargée en éléments organiques et en bactéries en périodes chaudes. La descente dans l’eau est donc déconseillée durant ces périodes.

Accès à pied en haut de la cascade

On accède à pied au sommet de la cascade de la Charabotte à pied depuis le hameau de Nantuy en se garant au niveau du pont sur l’Albarine ou depuis un petit parking le long de la route entre Hauteville et Chaley au niveau du Golet du Thioux.

Descente de la cascade de la Charabotte

Plusieurs lignes de rappel existent sur la cascade. La descente classique consiste à descendre en rive droite de la cascade les 2 premiers ressauts C40 et C70 puis traverser l’Albarine pour rejoindre les 2 derniers ressauts en rive gauche : C25 et C20. La qualité du matériel en place est à vérifier, il est prudent d’emporter de quoi rééquiper les relais : points d’encrages, maillons et cordelettes. Une seconde ligne de rappel plus moderne existe en rive gauche (voir le topo-guide).

Retour à pied du bas de la cascade

A la fin de la descente, le plus simple est de rejoindre la route départementale entre Chaley et Hauteville en rive gauche de l’Albarine en suivant un ensemble de sentes qui remontent vers la route (30 minutes). Ne pas trop tirer trop main gauche en montant, le pierrier est raide. Il est également possible de suivre la rive droite de l’Albarine par le sentier de randonnée jusqu’au moulin de Charabotte (30 minutes). On peut faire une navette de véhicule au hameau de Charabotte ou revenir en haut de la cascade par le sentier des tunnels (30 minutes soit 1 heure depuis le bas de la cascade).

Topo-guide de canyoning

En version papier : le topo-guide des cascades de Charabotte est disponible dans « Canyons et Cascades de l’Ain » du Groupe Spéléo Hauteville-Lompnes.

En version numérique : sur le site descente-canyon.com ou sur ce blog : topo-guide mis à jour en 2024.

La cascade de la Charabotte est un espace naturel sensible

cascade charabotte été
En été, la cascade de la Charabotte a un débit très faible : le débit de réserve de la rivière Albarine est celui de la station d’épuration du plateau d’Hauteville d’où la présence de nombreuses mousses vertes. Ici la première cascade C40 en période d’étiage prononcé.

La cascade de la Charabotte est située sur la rivière Albarine. La rivière de l’Albarine est une rivière de première catégorie réputée pour la pêche. Ce site naturel unique en son genre reste sauvage car il est difficile d’accès même si au fil des années, l’Homme a tracé des sentiers et percé des tunnels pour y accéder. La cascade est classée dès 1909 comme un « monument naturel de caractère artistique ».

Réglementation

Depuis 2002, une réglementation départementale classent certaines falaises autour de la cascade de la Charabotte comme interdites à certaines activités humaines. Le canyoning est exclu des activités réglementées par l’Arrêté Préfectoral de Protection de Biotope pour les oiseaux rupestres. En effet, les falaises à proximité de la cascade sont souvent lessivées par les embruns et les oiseaux rupestres et les chiroptères ne fréquentent pas les falaises à proximité de la cascade.

En 2017, le Département de l’Ain a labellisé le lieu Espace Naturel Sensible (ENS de l’Ain) dans le cadre de son Plan Nature.

Descendre la cascade de la Charabotte avec un guide de canyoning

Les Guides du Bugey vous accompagnent en canyoning sur la cascade de la Charabotte toute l’année, même en hiver : consultez leur site internet.

A proximité directe de la Charabotte, parcourez le canyon de Chaley, un des plus beaux canyons du département de l’Ain et du massif du Jura pour une journée de canyoning complète.

La cascade de la Charabotte en vidéo

Une vidéo de la cascade de la Charabotte le 5 décembre 2024 avec un débit de l’Albarine à Saint-Rambert en Bugey de 16 m3/seconde

Découvrir les autres canyons du département de l’Ain